BMS 2019 : Partie Quad

Brussels Motor Show 2019 :  Partie Quad 

On le sait l’Europe et plus particulièrement la Belgique n’est pas un gros marché pour les quads.  La plupart des constructeurs japonais n’ont même pas daignés mettre un quad en exposition sur leur stand à commencer par Honda qui n’a jamais cru au marché du quad en Europe et ne propose pas de modèle homologué alors qu’ils ont omniprésent outre atlantique jusqu’aux régions les plus reculées.  Mais plus bizarrement Kawasaki et Suzuki ont également zappés la présence de quads sur leur stand.  On remarquera également l’absence du constructeur américain Arctic Cat devenu entre temps Textron qui il est vrai à un réseau de distribution quasiment nul en Belgique à l’instar de Masaï, TGB, Goes…

Can am

Contrairement aux constructeurs japonais les canadiens ne se posent pas de questions et continuent à developper leur gamme ainsi que leurs réseau dans toute l’Europe pour notre plus grand bonheur.  Le vaisseau amiral de la gamme utilitaire à savoir l’Outlander se décline en effet en plusieurs motorisation à savoir 450 cc, 570 cc, 650 cc ou 1000 cc toutes ces cylindrées étant disponible en version une place ou en version Max 2 places ainsi qu’en diverses homologation à savoir sans ABS et bridée à 60 km/h ou avec ABS bridée à 105 km/h. Malheureusement pas présent sur la salon et afin de toucher encore un peu plus le monde professionnel l’Outlandeur se décline également en version 6x6 qui vous fera monté aux arbres avec une grande plateforme de chargement et qui est disponible e 450cc, 650cc et 1000cc, les seuls à proposer autant de motorisations sur un 6x6.

Niveau gamme sportive pas de 2x4 chez can am mais les versions 4x4 avec les Renegade 650cc et 1000cc qui trustent toutes les premières places en enduros et en cross country.


Polaris

La marque américaine à l’étoile polaire est également présent sur le salon avec quelques quads enfants mais également avec les 2 modèles phares de la marque à savoir le Polaris Sportsmann XP1000 pour le côté utilitaire et le Polaris Scrambler XP 1000 dans le version plus sportive de la gamme.  On regrettera juste l’absence des modèles 2 places « Touring » qui comme les versions Sportsmann se décline en 570cc ou 1000cc.  A noter que dans la version 570 cc Polaris propose également un 6x6 ainsi qu’un X2 avec une petite benne à l’arrière et qui par un système astucieux de glissière se transforme en 2 place d’un tour de main.

Kymco

La marque taiwanaise par qui l’homologation est venue en Europe expose sont nouveau MXU 700 qui est tout simplement splendide.  Le réservoir migre à l’arrière tandis qu’un petit coffre prends place dans le faux réservoir à l’avant.  La grosse calandre et les doubles optiques à l’avant sont tout simplement splendide à l’instar de l’ensemble de la machine très réussie.   Niveau petite cylindrée on remarque la présence d’un nouveau MXU300 dont la sortie est annoncée un peu plus tard dans l’année et dont je me garderais bien de commenté le look et l’aspect général qui ne respire pas ce que l’on est maintenant en droit d’attendre de Kymco.  Ceci dit les goût et les couleurs… et puis qui sait il nous surprendra peut être par ses aptitudes comme ont pu le faire les anciennes versions toujours au catalogue avec premier changement de courroie à 28 000 kms !!!

CFMoto

De plus en plus présent en Europe et sur le territoire Belge la marque ne fait que de grandir et se développer avec des produits de plus en plus abouti.  Un seul et même modèles pour la marque chinoise à savoir le CForce qui se décline en 450cc, 520cc, 550cc, 800cc, 850cc et 1000cc.  Si le look du 450 et certes un peu basique force est de constaté que les nouvelles versions 850cc et 1000cc sont tout simplement splendide.  On a également apprécié la qualité des finitions par rapport à se que l’on a connus il y a quelques années ainsi que certains détails qui montrent que la marque est de plus en plus aboutie comme la possibilité de pouvoir déclipser la calandre avant afin d’accéder au radiateur facilement pour un nettoyage optimum.  On dit bravo car là on touche un problème que tous les quadeurs ont connus à savoir la difficulté d’accéder au radiateur et les risques de sur-chauffe et de colmatage dans les bourbiers.

Yamaha

Niveau constructeurs japonais seul Yamaha expose quelques modèles.  Pas de grosse révolution dans le domaine pour la firme au trois diapasons et toujours pas de quads biplace, mais les bleus ont pour eux la réputation d’être des machines fiables.  Ceci dit on le voit, on a vite fait le tour des modèles quads chez Yamaha par rapport à d’autres années à savoir un Kodiak 450 et un Grizzly rebaptisé Kodiak 700 sont disponibles dans la gamme utilitaire tandis qu’au niveau sportif on ne retrouve que le YFZ450R et les YFM90R et YFZ50 pour les enfants.  Plus de Raptor 700 au catalogue alors qu’il semble être l’arme absolue en rallye raid où on l’a encore vu tout gagné sur le Dakar 2019 dans la catégorie quad.  Dommage mais bon les stratégies commerciales nous dépassent parfois et les nouvelles réglementations en termes d’homologations n’arrangent rien non plus.